17 octobre 2011

Un dimanche à buller ...

Cela faisait des mois qu'on l'attendait. Notre dimanche.

 

dimanche_cool

Une journée à ne rien faire, juste à profiter de nous cinq. Grasse mat, petit déjeûner ultra copieux à pas d'heure, traînasser en pyjama, profiter du soleil, préparer un repas extraordinaire avec les enfants, faire une sieste, une ballade, buller devant un dessin animé et se gaver de crêpes.

Une journée rare mais tellement agréable.

Seulement, voilà... Tout le monde ne semblait pas être de cet avis.

 

 

10h20...ddrrriiinnnnnnnggggggggggggggggggggg.

J'avoue que j'ai été tentée de ne pas décrocher. Car, un appel à cette heure-là, un dimanche matin de surcroît, ne présage chez nous jamais rien de bon.

Et, ça n'a pas raté.

- Bonjour, c'est moi, le papi qui rrrêêêêvvvveeeeee de voir ses petits-enfants aujourd'hui.

argghhhhh, nniiiaaarrffffffff, ggrrrrrrrrrrrr........

- Vous faîtes quoi aujourd'hui ?

Moi, d'une voix volontairement détachée et lointaine :

Une journée tous les cinq. On se repose.

Je n'ai pas du être assez explicite ou assez claire car il n'a pas compris le sens profond de ma rhétorique ( JE NE VEUX PERSONNE CHEZ MOI AUJOURD'HUI ). Ou, il n'a pas voulu entendre.

Ca tombe bien car je suis tout seul aujourd'hui, abandonné par mamie. Ca me ferait teeeeelllllleeeeeemmmmeeeeennnttttt plaisir de manger avec vous ce midi.

argghhhhh, nniiiaaarrffffffff, ggrrrrrrrrrrrr........

Je peux venir ?

Et là, mon cerveau s'est mis à réfléchir à une vitesse folle. Mes neurones, pourtant fraîchement réveillées, se sont mis en ébullition et ont dressé en quelques secondes le constat suivant :

 

 POUR                                                                                                                                              

-  Coyotte, Finette et Voyoutou seraient contents.                              

- Le papi, aussi.                                                                                                       

- Un bon repas, comme ça, ça se partage, non ?

                                     

CONTRE

- Une bombe semble être tombée au milieu du salon, de la cuisine, et des chambres. Réparer ces dégâts est une question d'heures. Au minimum.                                                                                                                                 

- Je veux cette journée avec l'Homme, Coyotte, Finette et  Voyoutou juste pour moi. Et l'Homme, tout autant que moi.

- J'ai besoin de ma sieste.

 - Non, non et non !

 - Non, non et non !

 - NON, NON et NNNOOONNNNNNNNNNNNN !

 

     - Euh, c'est qu'on avait prévu de se reposer. De passer une journée juste tous les cinq.

Long silence. Très long silence.

- Ce n'est pas moi qui vais vous embêter. Je me ferai tout petit. 

- Euh, mais non . Vraiment, ce n'est pas contre vous. Mais, non. Aujourd'hui, c'est notre journée.

J'ai vraiment dit ça ? Vu la petite voix tendue qui me répond, je crains bien que oui.

- Bon, ne t'inquiète pas. Ce n'est pas grave. Je comprends. Tu sais, il ne faut vraiment pas que tu t'inquiètes. Même si je ne sais pas cuisiner, je vais bien me trouver quelque chose à manger.

La culpabilité n'a eu aucun effet sur moi. Yeeaaahhhhhh ! J'ai raccroché, soulagée. Et, on ne l'a pas regretté.

Journée tellement fantastique qu'on a décidé de réitérer cela un jour par week-end -) Même s'il nous a fallu trois coups de fil supplémentaires pour calmer un papi désabusé et vexé...                                                 

 

 

Posté par juliette7970 à 10:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Un dimanche à buller ...

    Arf, pas toujours facile d'imposer ses volontés, mais au final etre egoiste fait parfois beaucoup de bien ! Bonne semaine !

    Posté par Laurie, 17 octobre 2011 à 17:08 | | Répondre
  • Savoir dire non, euh ben ce n'est pas facile !
    Tu as su le faire et bien bravo !
    Il faut savoir ce qu'on veut et s'y tenir... Je ne sais pas toujours faire et je m'en mords les doigts parfois !
    Bisous

    Posté par Papotinette, 17 octobre 2011 à 21:10 | | Répondre
  • Bien joué Juliette ! Tu as réussi !! Et tant mieux, ça a dû être une super journée, je suis contente pour toi

    Posté par T., 17 octobre 2011 à 21:16 | | Répondre
  • il est quand meme gonflé le papi non? moi je dis bien joué.

    Posté par encore une fille, 17 octobre 2011 à 22:18 | | Répondre
  • T'as pas à culpabiliser, tu as bien fait d'imposer ton choix de vouloir rester que tous les 5 !!! Même si avec la famille, ce n'est pas toujours évident de dire non sans provoquer de secousses sismiques!!!!

    Vive le bullage, vive la feignasserie, vive les blablateries !!!

    Posté par AnnCha., 18 octobre 2011 à 15:30 | | Répondre
  • Ouille... Impossible de toujours contenter tout le monde, Papi s'en remettra!

    Posté par Praline, 20 octobre 2011 à 12:08 | | Répondre
Nouveau commentaire